Lorient 6-2 Saint-Étienne match fini

Lorient 6-2 Saint-Étienne match fini

avril 8, 2022 Non Par Voirmatch





Pourtant mené de deux buts, le FC Lorient a été capable de renverser l’AS Saint-Etienne (6-2) ce vendredi en ouverture de la 31e journée de Ligue 1 au terme d’une rencontre totalement folle.






Dès les premières secondes, les Verts se montraient tranchants et étaient immédiatement récompensés avec un centre de Kolodziejczak pour Bouanga, qui ouvrait le score de la tête à bout portant (0-1, 4e). Quelques minutes plus tard, les Lorientais réagissaient sur un coup-franc de Laurienté, mais Bernardoni se montrait attentif. Sur un superbe travail de Le Fée, Koné pensait égaliser, mais la VAR le signalait logiquement en position de hors-jeu.





Dans la foulée, le terrible ascenseur émotionnel continuait pour le FCL avec le but du break signé Nordin, auteur d’un tir au premier poteau à la suite d’un ballon perdu par Pétrot (0-2, 21e). Décidément malheureux, Lorient ratait ensuite l’opportunité de relancer la partie avec un duel perdu par Moffi devant Bernardoni ! Sous pression, l’ASSE craquait avec une faute de Kolodziejczak sur Mendes dans la surface. D’un tir dans l’axe, Moffi relançait les siens (1-2, 42e), avant l’égalisation de Koné d’une déviation à la suite d’un centre superbe de Mendes (2-2, 45e).





Au retour des vestiaires, les hommes de Christophe Pélissier tentaient de continuer sur le même rythme en exerçant une grosse pression dans le camp adverse.

Mais sur un contre, les Stéphanois se procuraient la première opportunité de la seconde période avec un tir de Nordin dans le petit filet de Dreyer. En réponse, Laurienté lançait en profondeur Le Fée, qui remportait son duel face à Bernardoni pour donner l’avantage aux Merlus (3-2, 61e).

Totalement à la rue, Saint-Etienne craquait totalement avec un doublé pour Koné (4-2, 66e) ! Quelle remontée ! Dans un cauchemar, les troupes de Pascal Dupraz ne parvenaient pas à s’en sortir avec l’expulsion de Neyou, qui écopait de deux cartons sur deux actions successives.

Sonnés et en infériorité numérique, les Stéphanois se montraient incapables de réagir dans un Moustoir en fusion. Dans les derniers instants, Moffi enfonçait encore l’ASSE (5-2, 86e), avant un ultime but de Boisgard pour définitivement humilier les Verts (6-2, 90e).