Atlético Madrid 0-0 Man City match fini

Atlético Madrid 0-0 Man City match fini

avril 13, 2022 Non Par Voirmatch





Il n’y a pas eu de miracle pour l’Atletico Madrid. Battue 0-1 à l’aller, l’équipe espagnole n’a pas réussi à renverser la vapeur sur sa pelouse du Wanda Metropolitano contre Manchester City (0-0), ce mercredi, en quart de finale retour de la Ligue des Champions. Les Citizens filent en demi-finales.





Comme à son habitude, Manchester City posait rapidement le pied sur le ballon. Face à une équipe espagnole bien en place, les Citizens avaient toutefois beaucoup de mal à s’approcher du but d’Oblak.

Les hommes de Josep Guardiola s’essayaient alors sur des tentatives lointaines, sans réussite. De leur côté, les Colchoneros, tout en restant bien en place lorsque l’adversaire avait le ballon, se montraient un peu plus entreprenants qu’à l’aller en début de match.





Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir City se procurer la première occasion de but de la partie.

Le Wanda Metropolitano retenait son souffle lorsque le tir de Gündogan trouvait le poteau d’Oblak, sauvé dans la foulée par Felipe sur une tête de Gündogan qui avait poursuivi son action. Les supporters madrilènes pouvaient respirer…

Derrière, l’Atletico s’offrait enfin une opportunité sur le seul tir cadré des 45 premières minutes, signé Kondogbia, mais Ederson veillait au grain. C’était tout pour cette première période pauvre en occasions.





Dans une fin de match indécise, les locaux poussaient pour tenter de faire la différence et avaient les occasions de marquer. Mais les joueurs de l’Atletico manquaient de réussite devant le but adverse alors que Stones sauvait les siens en déviant une reprise de Carrasco.

Les dernières minutes étaient irrespirables et la tension gagnait les 22 acteurs dans le temps additionnel après une faute de Felipe, expulsé pour un second avertissement, qui provoquait des échauffourées.

A dix contre onze, les Madrilènes continuaient de pousser mais ne réalisaient pas l’exploit malgré une ultime frappe de Correa repoussée par Ederson.