Lyon 6-1 Bordeaux match fini

Lyon 6-1 Bordeaux match fini

avril 17, 2022 Non Par Voirmatch





Trois jours après son fiasco européen contre West Ham (0-3), l’Olympique Lyonnais s’est parfaitement relancé en affrontant l’adversaire idéal, Bordeaux, corrigé 6-1 ce dimanche à l’occasion de la 32e journée de Ligue 1.

Bien aidés par la défense gruyère des Girondins, les Gones reprennent espoir dans la course à l’Europe en remontant à la 8e place, à 4 unités du 5e, Strasbourg.





Dans un Groupama Stadium au silence assourdissant en raison de la grève des ultras, les hommes de Peter Bosz entraient de manière sérieuse dans la partie face à un adversaire très défensif.

Tout cela manquait toutefois de folie pour déstabiliser une arrière-garde aquitaine bien en place et les Gones étaient signalés hors-jeu sur leurs seules situations.





Mais il suffisait d’un moment d’égarement pour laisser toute la latitude à Dembélé d’ouvrir le score de la tête (1-0, 20e).

Le ver était dans le fruit et la défense bordelaise retombait dans ses vieux démons. Y compris son gardien, Poussin, qui commettait l’irréparable en ratant son dégagement pour offrir le second but sur un plateau à Toko-Ekambi (2-0, 27e).

Quel but gag ! Et ça ne s‘arrangeait pas ensuite… Après une sortie peu inspirée du portier sur corner, Paqueta enfonçait le clou avec précision (3-0, 34e).





A l’agonie, le 19e du classement n’était absolument plus dans son match et il ne fallait que 10 secondes après le coup d’envoi de la seconde période pour voir Faivre y aller de son but d’un bel enchaînement (4-0, 46e) !

Si le poteau s’opposait à la tentative d’Henrique, les Lyonnais déroulaient et Toko-Ekambi, lancé en profondeur par Reine-Adélaïde, corsait l’addition en signant un doublé (5-0, 68e).

L’étau se desserrait toutefois dans les 20 dernières minutes, les hommes de David Guion parvenaient enfin à enchaîner les passes et Mara en profitait pour sauver l’honneur sur un penalty obtenu face à Da Silva (5-1, 85e).

Malgré un gros relâchement lyonnais, Dembélé s’offrait lui aussi un doublé dans le temps additionnel en profitant d’un bon travail de Barcola (6-1, 90e+2).