Lyon 5-2 Montpellier match fini

Lyon 5-2 Montpellier match fini

avril 23, 2022 Non Par Voirmatch





L’Olympique Lyonnais refuse de lâcher dans la course à l’Europe. Même inconstant, le club rhodanien s’est logiquement imposé face à Montpellier (5-2) ce samedi en ouverture de la 34e journée de Ligue 1 au Groupama Stadium.





Sur les premières minutes, les Lyonnais se projetaient dans le camp adverse et Ferri sauvait les siens dans sa surface sur une situation chaude provoquée par Paqueta.

Dominateurs, les Gones poussaient et Omlin devait s’interposer sur un tir lointain de Paqueta.

Longtemps incapables de sortir de la pression adverse, les Héraultais étaient pourtant à deux doigts d’ouvrir le score avec une reprise à bout portant de Wahi sauvée par Pollersbeck.

Dans la foulée, le MHSC était puni avec le but de Dembélé, auteur d’un tir croisé après une première tentative de Paqueta contrée par Sakho (1-0, 27e).





Malgré une timide réaction, les hommes de Dall’Oglio peinaient à approcher la cage adverse en raison de plusieurs imprécisions techniques. Cependant, Savanier illuminait tout de même cette partie avec un joli lob, bien sauvé par Pollersbeck. Par la suite, l’OL faisait le break avec un coup-franc de Mendes dévié par Omlin sur la barre, mais le ballon revenait sur le dos du Suisse avant de franchir la ligne (2-0, 43e).

Mais Montpellier ne lâchait rien et relançait les débats grâce à Wahi, qui remportait son duel après un service de Savanier (2-1, 45+1e). Puis juste avant la pause, le MHSC bénéficiait d’un penalty pour une main de Mendes et Savanier égalisait d’un tir sur la gauche (2-2, 45+3e) ! Quel scénario !





Au retour des vestiaires, Lyon repartait immédiatement vers l’avant, mais Paqueta échouait face à Omlin à deux reprises ! Sous pression, Montpellier subissait les débats et frôlait la correctionnelle avec un tir de Toko-Ekambi sur le poteau…

Totalement acculés, les Montpelliérains se reposaient sur Omlin pour résister, à l’image d’une nouvelle frappe de Tetê détournée. Mais assez logiquement, l’OL parvenait à reprendre l’avantage avec un bon décalage de Mendes pour Aouar, qui trompait le portier adverse d’une tentative au premier poteau (3-2, 64e).





En démonstration, les troupes de Bosz récitaient un football plaisant et Toko-Ekambi, lancé par Paqueta, creusait l’écart d’un tir puissant (4-2, 68e).

En fin de partie, Montpellier tentait bien de relancer le suspense, mais Pollersbeck était attentif devant Mavididi. Pendant plusieurs minutes, il ne se passait quasiment plus rien à l’exception d’une vraie tension entre les Bad Gones et Toko-Ekambi, qui a célébré son but avec un doigt sur la bouche vers le virage.

Et finalement, après une énorme occasion loupée par Dembélé, l’OL scellait ce succès mérité sur une frappe lointaine d’Aouar, décalé par Toko-Ekambi (5-2, 90+3e).