Saint-Étienne 1-4 Monaco match fini

Saint-Étienne 1-4 Monaco match fini

avril 23, 2022 Non Par Voirmatch





Au terme d’une rencontre interrompue à deux reprises, l’AS Monaco a facilement disposé de l’AS Saint-Etienne (4-1) ce samedi, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1.





Dans la belle atmosphère du Chaudron, qui craquait des fumigènes derrière la cage de Nübel pour l’anniversaire des Green Angels, les deux équipes démarraient avec de bonnes intentions.

Et si Volland butait sur Bernardoni, ce sont les Verts qui se montraient par la suite les plus entreprenants.

Avec un Maçon très en vue sur le flanc droit et un Bouanga mobile en attaque, les Verts prenaient le jeu à leur compte. Sans toutefois se montrer réellement dangereux.

Et forcément, la formation ligérienne s’exposait aux contres…





Après une belle sortie de balle de Tchaouaméni, Henrique décalait parfaitement Ben Yedder qui prenait Bernardoni à contre-pied (0-1, 23e).

Un scénario cruel pour l’ASSE qui, dans la foulée, encaissait un second but identique avec cette fois un centre de Martins pour Volland (0-2, 25e).

Un coup de massue pour les Verts qui paraissaient sonnés mais revenaient finalement dans la partie avec un penalty provoqué par un tacle de Tchouaméni sur Bouanga.

Khazri ne tremblait pas pour prendre Nübel à contre-pied (1-2, 41e) ! Un but fêté avec des feux d’artifice et une petite interruption avant la pause.





Au retour des vestiaires, le spectacle se poursuivait en tribunes, mais pas sur le terrain. Et alors que l’ASSE tenait une possession stérile, Jakobs, qui venait de remplacer Golovin, poussait, avec un bon centre, Kolodziejczak à marquer contre son camp (1-3, 62e).

Un second CSC en 3 semaines pour l’arrière… Festifs et désintéressés du sort de la partie, les fans tiraient de nouvelles fusées dans les travées de Geoffroy-Guichard et l’arbitre renvoyait cette fois les deux équipes au chaud à la 67e minute.





Après une interruption de 25 minutes, Boadu se jouait de Mangala avant d’envoyer sa frappe sur le montant.

Une déception rapidement oubliée par le Néerlandais, finalement buteur sur une passe de Jakobs quelques instants plus tard (1-4, 77e).

Avec un sixième succès de rang en championnat, l’ASM s’empare provisoirement de la 3e place. De son côté, l’ASSE, 18e, va trembler jusqu’au bout.