Strasbourg 3-3 PSG match fini

Strasbourg 3-3 PSG match fini

avril 29, 2022 Non Par Voirmatch





Au terme d’une soirée folle dans une Meinau en fusion, Strasbourg a arraché un nul face au Paris Saint-Germain (3-3) ce vendredi en ouverture de la 35e journée de Ligue 1.





Dans une Meinau surchauffée, les Alsaciens réalisaient un début de match idéal avec l’ouverture du score de Gameiro, qui déposait Kimpembe sur un long ballon de Perrin avant d’ajuster Donnarumma dans un angle fermé (1-0, 3e).

Quelle ambiance ! Déchaînés, les Strasbourgeois étaient même à deux doigts de doubler la mise dans la foulée, mais Gameiro était trop court sur un centre très dangereux de Thomasson.

En grande souffrance, le PSG pensait craquer une seconde fois sur un but de Thomasson, mais la VAR signalait logiquement un hors-jeu d’Ajorque au début de l’action.





Totalement dépassés sur les 20 premières minutes, les Parisiens étaient, comme très souvent, relancés par Mbappé, servi en profondeur par Neymar et auteur d’un tir entre les jambes de Sels pour égaliser (1-1, 23e).

Réveillé, le PSG prenait enfin le contrôle du ballon et Sels devait d’ailleurs s’employer sur un coup-franc de Messi. Jusqu’à la pause, les débats restaient globalement équilibrés entre les deux formations dans un stade bouillant.





Au retour des vestiaires, le match perdait en rythme mais restait très intense dans une atmosphère incroyable.

Après un gros frisson sur une frappe lointaine de Prcic qui frôlait la lucarne de Donnarumma, le champion de France se montrait capable de piquer sur un nouveau contre avec un joli mouvement collectif conclu par Hakimi après un service en retrait de Mbappé (1-2, 64e).

Dans la foulée, Strasbourg craquait avec une passe en retrait ratée de Djiku dont Mbappé profitait en ajustant Sels (1-3, 68e).





Un temps sonné, le RCSA, toujours soutenu par un public en fusion, parvenait à réagir et relançait cette rencontre sur une tête de Diallo détournée dans sa propre cage par Verratti (2-3, 75e).

Suffisant pour permettre une fin de match folle ? Sous pression, le PSG subissait les débats mais résistait en étant aidé par la maladresse de Gameiro ou Diallo dans le dernier geste.

Mais dans les dernières secondes, la Meinau explosait avec un centre de Liénard repris par Caci pour arracher un nul (3-3, 90+2e).