Villarreal 2-3 Liverpool match fini

Villarreal 2-3 Liverpool match fini

mai 3, 2022 Non Par Voirmatch

Dominé et mené de deux buts à la mi-temps, Liverpool a trouvé les ressources nécessaires pour se révolter et renverser Villarreal (3-2) ce mardi lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions.

Dos au mur après la défaite (0-2) concédée à l’aller, les Espagnols emballaient immédiatement les débats avec un tir raté de Capoue sur un centre d’Estupinan repris à bout portant devant la cage vide par Dia (1-0, 3e).

Sous pression, les Reds subissaient les débats et affichaient un déchet technique particulièrement inhabituel dans le jeu. Malgré une belle opportunité gâchée par Jota, le Sous-Marin jaune conservait une énorme intensité au fil des minutes pour secouer les troupes de Jürgen Klopp.

Puis sur un ballon perdu par Keita, Liverpool se faisait une énorme frayeur avec un contact très litigieux entre Lo Celso et Alisson dans la surface, mais l’arbitre et la VAR ne bronchaient pas… Mais dans la foulée, Villarreal ne se décourageait pas et assommait encore son adversaire avec un but signé Coquelin de la tête sur un centre de Capoue (2-0, 41e) ! Incroyable !

Au retour des vestiaires, les Anglais revenaient avec de meilleures intentions et commençaient à s’installer dangereusement dans le camp adverse. Acculés, les Ibériques frôlaient la correctionnelle avec un tir lointain d’Alexander-Arnold dévié par Coquelin sur la barre de Rulli.

Totalement réveillé, Liverpool accentuait la pression dans la surface adverse et Diaz, d’une reprise ratée, gâchait une belle offrande de Mané. A force de souffrir, Villarreal cédait avec un tir de Fabinho qui passait entre les jambes de Rulli (2-1, 62e).

Sonnés, les Espagnols n’étaient plus dans le coup et craquaient en quelques minutes avec un centre d’Alexander-Arnold repris de la tête à bout portant par Diaz (2-2, 67e).

Définitivement plombé par son gardien, Villarreal vivait un cauchemar avec une sortie ratée de Rulli qui profitait à Mané, auteur d’un nouveau but dans la cage vide après un dribble sur Foyth (2-3, 74e).

Quelques instants plus tard, l’Argentin évitait tout de même le naufrage des siens en s’interposant devant Jones. Au fond du trou, Villarreal connaissait un nouveau coup dur avec l’expulsion de Capoue, averti d’un second carton jaune