Montpellier 0-4 PSG match fini

Montpellier 0-4 PSG match fini

mai 14, 2022 Non Par Voirmatch





En totale démonstration, le Paris Saint-Germain, déjà sacré champion de France, a martyrisé Montpellier (0-4), ce samedi, lors de la 37e journée de Ligue 1. Sans Neymar, suspendu, Kylian Mbappé, Lionel Messi et Angel Di Maria ont délivré un récital dans l’Hérault.

Sans pression, les Parisiens partaient très fort. Après avoir chauffé les gants de Bertaud, Messi profitait d’un service idéal de Mbappé pour ouvrir la marque d’un plat du pied chirurgical (0-1, 6e). On retrouvait le duo quelques instants plus tard avec cette fois-ci une superbe ouverture de La Pulga pour le Français, qui perdait son duel avec Bertaud. Sans Neymar, les deux stars s’entendaient à merveille. Et c’était sur une passe de l’extérieur du pied exceptionnelle de Mbappé que Messi prenait tout son temps pour effacer le gardien héraultais et s’offrir le doublé (0-2, 20e).

Complètement dépassés, les Montpelliérains ne savaient plus où donner de la tête. Déchaîné dans le couloir gauche, Mbappé réalisait encore une fois un travail exceptionnel pour trouver Di Maria, qui après un ballon prolongé par un défenseur adverse, trouvait la faille sur une reprise de volée contrée (0-3, 27e). Passes millimétrées, petits ponts, coup du foulard, les visiteurs se régalaient. Mbappé aurait même pu enfoncer encore un peu plus le clou sur sa frappe enroulait qui percutait le poteau. Une mi-temps incroyable du PSG.

Après la pause, Paris poursuivait sa marche en avant à un rythme moins effréné mais assez suffisant pour faire encore mal à Montpellier. Souquet, baladé dans tous les sens durant une heure, pouvait s’estimer heureux de ne pas concéder un penalty après un accrochage avec Mbappé… avant de faire la faute quelques minutes plus tard. Un penalty que le champion du monde n’avait aucun mal à transformer (0-4, 60e). Un récital des joueurs de la capitale, qui n’étaient pas du tout inquiéter en dehors d’un centre vicieux de Mollet qui touchait le poteau extérieur de Donnarumma.

Dans les vingt dernières minutes, les Parisiens desserraient l’étreinte et permettaient à leurs adversaires de respirer. Malgré tout, les jeunes Michut et Simons souhaitaient profiter des miettes laissées par Mauricio Pochettino pour se montrer. Sur un ballon du Néerlandais, Messi passait d’ailleurs proche du triplé sur une reprise de volée peu académique. Une dernière action pour un PSG qui a rendu une de ses meilleures copies de la saison. Dommage que ce soit fait dans un match sans enjeu qui sera vite oublié…