Marseille 4-1 Reims match fini

Marseille 4-1 Reims match fini

août 7, 2022 Non Par Voirmatch

Marseille a rassuré ses supporters. Déjà sous pression avant même le lancement de la saison, l’OM s’est logiquement imposé face à Reims (4-1), ce dimanche, lors de la 1ère journée de Ligue 1.

Sans Payet, remplaçant au coup d’envoi, les Marseillais sont très bien entrés dans cette rencontre en imposant immédiatement un pressing intense aux Rémois, totalement asphyxiés et incapables de sortir de leur moitié de terrain durant de longues minutes. Un travail de harcèlement payant pour les Olympiens puisque les joueurs champenois craquaient sous la pression en encaissant un but contre son camp de Faes, malheureux sur un centre de Clauss venu de la droite (1-0, 13e).

Après cette ouverture du score, l’OM continuait de pousser et d’afficher un visage très séduisant. Mais les Phocéens étaient moins en réussite dans la surface rémoise : Ünder trouvait la barre transversale sur une frappe surpuissante détournée par Pentz, puis Rongier touchait à son tour le poteau sur une volée. Insuffisant pour décourager les joueurs d’Igor Tudor qui poussaient encore pour faire le break mais s’exposaient aux premières occasions rémoises, dont une frappe de Van Bergen repoussée difficilement par Blanco.

Après la pause, Reims jouait plus haut et se montrait un peu plus menaçant en début de seconde période. Mais c’est bien Marseille qui se procurait toujours les meilleures occasions. A l’image d’un nouveau raid de Tavares qui débouchait sur un tir de Suarez repoussé par Pentz à bout portant. Et plus les minutes passaient, plus les Rémois manquaient d’énergie pour résister au pressing marseillais et remonter le ballon jusqu’au but adverse.

Finalement, l’OM creusait l’écart à un quart d’heure de la fin du match grâce à la recrue Suarez. Quelques minutes après son apparition sur la pelouse, le Colombien marquait son premier but sous ses nouvelles couleurs à la suite d’un coup de billard dans la surface rémoise (3-0, 75e). A l’abri, les Marseillais décompressaient et encaissaient un but de Balogun (3-1, 84e). Trop tard pour relancer la partie alors que Marseille tuait le suspense définitivement sur un doublé de Suarez dans le temps additionnel (4-1, 90e+4). Une victoire rassurante pour l’OM.